Avant toute chose, il est bon de savoir que Snapchat est une plateforme difficile à pirater. Mais il est tout de même possible d’y arriver en mettant en pratique diverses techniques. Découvrez comment faire pour pirater un compte Snapchat.

Utilisation d’une application de piratage

Si vous faites le choix d’utiliser mSpy, vous pourrez surveiller n’importe quel téléphone portable à distance. Il s’agit en fait d’un logiciel d’espionnage qui fait le bonheur des parents. Ces derniers peuvent, en effet, s’en servir pour garder un œil sur ce que leurs enfants font. Avec mSpy, il est possible de surveiller, entre autres, les appels et les messages reçus ou émis par l’appareil espionné. Notez que les chefs d’entreprise peuvent aussi mettre à profit cet outil populaire et légal pour s’informer des activités de leurs employés lorsqu’ils manipulent leur smartphone. Les fonctionnalités de mSpy sont nombreuses. Le logiciel permet par exemple de suivre les messages instantanés issus de plusieurs applications installées sur le téléphone surveillé, telles que Facebook Messenger, WhatsApp, Telegram et Instagram. Aussi en utilisant mSpy, il est possible de parcourir les fichiers multimédia (photos et vidéos) que contient l’appareil cible. Sachez également que cette application embarque une fonctionnalité de suivi GPS grâce à laquelle l’utilisateur peut connaître avec exactitude la position du téléphone surveillé. Celle-ci apparaît clairement sur une carte. En outre, le logiciel d’espionnage mSpy permet au parent de contrôler les activités de son ado sur les réseaux sociaux et ailleurs sur internet. S’il veut connaître, par exemple, son historique de navigation sur le web, ce serait un jeu d’enfant. 

Il existe des applications utilisables pour pirater un compte Snapchat. Et l’une des plus performantes est mSpy. Vous pouvez vous en servir pour vous faufiler dans le Snapchat d’une autre personne sans que celle-ci ne le sache. Toutefois, pour que cela soit possible, vous devez avoir un accès physique à l’appareil cible. En d’autres termes, il faut que vous ayez entre vos mains le smartphone hébergeant le compte Snapchat à pirater. Vous y installerez donc l’application de piratage. Vous n’avez pas à vous inquiéter que le propriétaire du téléphone remarque la présence de cette application car celle-ci n’a pas d’icône. Son fonctionnement se fait en arrière-plan et les informations captées sont relayées vers un tableau de bord. Et vous pouvez accéder à ce tableau de bord à partir de tout autre ordinateur ou appareil mobile grâce à votre compte enregistré.

Après avoir installé l’application de piratage sur le smartphone cible, cette dernière commencera à vous envoyer des informations concernant l’activité de l’appareil. Normalement, cela est effectif 24h/24 et 7 jours/7. Il vous suffira alors d’un clic pour voir toutes les images qui sont partagées sur Snapchat par l’utilisateur du smartphone piraté. Vous pourrez même voir toutes les images qui ont disparu après avoir été mises en ligne. L’application de piratage va plus loin en vous donnant la possibilité d’afficher des informations détaillées sur le chat.

En outre, sachez que mSpy embarque un enregistreur de frappe. Celui-ci vous permet de surveiller chaque mot et lettre que l’utilisateur visé tape sur Snapchat.

Exploiter les failles de sécurité de Snapchat

Une autre façon de pirater le compte Snapchat d’une personne est de chercher à exploiter les failles de sécurité de l’application mobile. Par exemple, ce serait ingénieux de se rapprocher directement des serveurs Snapchat en utilisant l’ingénierie sociale. Ce procédé a déjà été mis en place dans certaines entreprises. L’idée est d’exploiter la faiblesse du personnel travaillant derrière le support technique de Snapchat pour obtenir des mots de passe d’utilisateur. Mais il faut reconnaitre que cela nécessite beaucoup de pratique pour obtenir gain de cause. C’est une option improbable, même si elle peut fonctionner techniquement parlant.

Aussi, les pirates endurcis et besogneux sont convaincus de l’existence d’une faille dans une des mises à jour de l’application. Ils pensent qu’à partir de celle-ci, on peut obtenir des informations sur l’activité des comptes actifs. Une chose est sûre, une faille informatique peut se glisser dans n’importe quelle application. Mais avec le professionnalisme des développeurs de Snapchat, qui font très souvent des tests pour s’assurer de la fiabilité du programme, il n’est pas facile de trouver des failles suite à une mise à jour de ce réseau social.

Mettre en pratique la méthode de l’hameçonnage

Si vous avez une bonne connaissance de la méthode de l’hameçonnage, elle pourrait vous permettre de pirater un compte Snapchat. C’est une technique ancienne dont la mise en pratique n’est pas difficile à cerner. Le principe est de créer une page qui ressemble à la page de connexion de Snapchat. L’objectif est de tromper les utilisateurs. La page créée comporte une URL qui redirige vers un faux site Snapchat. Celui-ci reproduit ce qu’on voit sur le site officiel.

De façon pratique, dans le cadre d’un piratage à partir de la méthode de l’hameçonnage, vous devez avoir accès au smartphone du propriétaire du compte Snapchat à pirater. Vous y taperez donc l’URL du faux site, de sorte à la laisser dans l’historique de navigation. Avec un peu de chance, lorsque l’utilisateur voudra se connecter à Snapchat, il peut lancer le « site malveillant ». Et lorsqu’il entrera ses informations de connexion, elles seront copiées. Vous pourrez ensuite les récupérer et les exploiter.

Notez que l’hameçonnage n’est pas une méthode accessible au grand public. Il faut un savoir-faire technologique pour en maitriser les rouages. Et si vous parvenez à la mettre en pratique en vue de pirater un compte Snapchat, le succès n’est pas toujours garanti. Retenez également que même si vous parvenez à hameçonner les détails de connexion d’un utilisateur, vous ne pourrez pas voir les snaps que ce dernier a envoyés et reçus dans le passé.

Opter pour la méthode du keylogger

La mise en pratique de la méthode du keylogger peut aussi vous permettre de pirater un compte Snapchat. Il s’agit en fait d’un logiciel spécial qui a la particularité d’enregistrer l’activité de l’utilisateur au clavier. L’espion enregistre dans un fichier chaque alphabet et chaque chiffre entrés par l’utilisateur. Et même quand ce dernier tape ses identifiants (nom d’utilisateur et mot de passe) en vue de se connecter à son compte, ceux-ci sont enregistrés par keylogger. Vous pouvez ensuite les utiliser pour vous connecter sur le compte Snapchat de la personne ciblée et suivre son activité.

Autres questions posées par les lecteurs :

Previous articleCombien rapporte 1 million de vue sur Snapchat ?
Next articleAstuces pour trouver les meilleurs freelances pour vos projets informatiques