Dans l’univers de la comptabilité, qu’elle soit financière ou concernant la comptabilité de gestion, il existe de grandes différences. Toutefois, les stratégies d’exécution ou la manière de les utiliser restent quasiment les mêmes. Il en est de même si on se concentre un peu plus, entre autres, sur les différences sur les normes comptables, mais aussi des parties concernés ou du cible.

Un petit aperçu de ces deux axiomes avant d’aborder le sujet

Pour la comptabilité de gestion, elle se focalise surtout dans la mise en place des informations utiles et cruciales que l’entreprise va appliquer en interne. Généralement, les informations en question sont rassemblées par les managers. Elles peuvent concerner les objectifs à atteindre ou dans l’amélioration d’une éventuelle planification stratégique.

En ce qui concerne la comptabilité financière, elle peut aussi disposer d’une valeur interne. Cependant, elle est surtout utile pour les parties prenantes externes, notamment au niveau de l’organisation de l’entreprise elle-même. Dans tous les cas, la comptabilité financière a surtout pour but d’étudier au mieux la santé financière de la firme, mais aussi de ses performances.

Quoi qu’il en soit, la comptabilité financière et la comptabilité de gestion se basent essentiellement sur les principes de la comptabilité démontrée par Charles T. Horngren. Un guide explicite qui relève le standard international dans l’enseignement de la comptabilité ainsi que dans le contrôle de gestion appliqué.

En clair, ce principe consiste à proposer mille et une façons de perfectionner la comptabilité de gestion. Cette perfection servira ensuite à aider les individus intéressés et les entreprises dans l’aboutissement des décisions plus avantageuses.

La comptabilité financière, en quoi cela concerne-t-elle exactement ?

La comptabilité financière est une approche plus spécifique de la comptabilité en général. Cette stratégie prend en compte principalement les processus d’enregistrement, des résumés, mais aussi des rapports en tout genre concernant les transactions qui résultent des opérations commerciales effectuées par l’entreprise ou l’entité concernée sur une période indiquée.

Globalement, ces mouvements sont accumulés et résumés dans l’établissement des états financiers. Ces derniers sont l’ensemble des techniques de comptabilité telles que le bilan, le compte de résultat, ainsi que le tableau des flux de trésorerie. Les états financiers établis sont des moyens efficaces pour enregistrer les performances opérationnelles de la firme, mais aussi de sa stratégie future sur une période fournie au préalable.

Comment procède-t-on dans la comptabilité financière ?

Pour comprendre le fonctionnement de la comptabilité financière, il est essentiel de connaître à l’avance les exigences réglementaires et de reporting de l’entreprise. Il faut ensuite utiliser quelques principes comptables de base, établis également au préalable. A noter que la comptabilité financière doit être conforme aux principes comptables qui sont accordés par l’administration fiscale.

Quels sont les cinq principales données pour une comptabilité financière ?

Comme mentionnées auparavant, la comptabilité financière est un processus qui va mettre à jour les états financiers. Pour que ces derniers puissent relever des informations précises, il est essentiel de prendre en compte les classifications de données financières suivantes :

  •         Les informations sur les revenus,
  •         Les dépenses
  •         Les actifs
  •         Les passifs
  •         Les capitaux propres.

Pour les recettes et les dépenses, ils seront comptabilisés, puis inscrits tout en bas du compte de résultat, incluant notamment les mouvements sur les R&D et les salaires. Pour les actifs, les passifs et les capitaux propres, ils doivent figurer sur le bilan. Ce dernier exploite la comptabilité financière pour évaluer la propriété des bénéfices futurs de la firme concernée.

Une fois établie, cette comptabilité financière servira alors de base pour établir ce qu’on appelle la comptabilité analytique. Il s’agit en quelque sorte d’une comptabilité d’exploitation qui est un moyen pour analyser le fonctionnement interne des entreprises.

La comptabilité analytique qui suit la comptabilité financière est utile pour l’indentification les points de performance de la société à étudier. Elle permet également de calculer la rentabilité de la société, par produit, par service et par poste.

Qu’en est-il de la comptabilité de gestion ?

Pour une entreprise, c’est la comptabilité de gestion qui va fournir les informations nécessaires utiles à la direction. Notamment pour ses prises de décisions. Il s’agit d’une stratégie clé pour le bon fonctionnement de la gestion financière de l’institution ou de la société.

La comptabilité de gestion est surtout un moyen subtil pour les gestionnaires dans leurs décisions à prendre. Ces décisions concernent principalement les coûts des services et des produits, des frais à engager ou déjà engagés pour la production de ces biens et services.

En somme, la comptabilité de gestion est un processus efficace qui a pour rôle d’identifier, analyser et communiquer les informations financières. Elle permet de fournir aux encadrants et dirigeants les informations financières qui vont les mener à des décisions pour exploiter de manière optimale les ressources de la société.

Quelles sont les caractéristiques essentielles de la comptabilité de gestion ?

La comptabilité de gestion est une tactique de comptabilité qui se focalise surtout sur les coûts. Son objectif principal est de mieux guider les entreprises pour l’analyse de la rentabilité, de l’évaluation de leurs performances.

Sans mentionner qu’elle est aussi un moyen de déterminer la politique de prix la plus bénéfique. C’est la comptabilité de gestion qui aide également à cerner la rentabilité optimale des produits ou services de l’entreprise, pour obtenir un maximum de profit.

Quels sont les principaux objectifs des deux pratiques ?

La comptabilité de gestion a pour objectif principal la mise en place des informations essentielles pour un usage interne d’une société. Ce sont les hauts dirigeants qui vont tirer avantage des ces informations recueillies pour encourager une planification stratégique. Cette organisation va ensuite les aider à fixer des objectifs pour mieux exploiter les ressources de la firme.

Pour la comptabilité financière, elle peut tout à fait concerner un usage interne pour une entreprise. Toutefois, elle va surtout se concentrer sur les performances et la santé financière de l’entreprise en question, en particulier via les états financiers et les comptes définitifs. Pour distinguer ces deux stratégies, il est important de souligner quelques points cruciaux :

La comptabilité de gestion est surtout destinée aux dirigeants d’une entreprise. Par ailleurs, la comptabilité financière est un processus qui va être établie pour les régulateurs du secteur, les créanciers et les investisseurs.

Qu’en est-il de l’uniformité et de la réglementation pour les deux pratiques ?

Parmi les autres aspects qui permettent de distinguer la comptabilité financière et la comptabilité de gestion se démarque la question d’uniformité et de la réglementation. En effet, c’est au niveau de leur statut juridique que ces deux processus sont très différents.

Par exemple, pour la comptabilité de gestion, la diffusion des rapports générés ne se fait qu’en interne. Libre à toutes entreprises de confectionner à leur guise leur système propre, notamment en ce qui concerne leurs rapports de gestion.

Au contraire, la réglementation des rapports pour la comptabilité financière est très stricte. Le cas est assez visible au niveau des comptes de résultats du bilan et aussi du tableau des flux de trésorerie.

Étant donné que ces informations sont surtout destinées aux entités publiques et investisseurs, il est obligatoire pour les entreprises de fournir des données financières exactes. Ces renseignements se doivent aussi d’être présentés par ordre, généralement établis selon les normes requises.

Quels sont les points forts à retenir pour mieux cerner ces deux processus ?

Que ce soit pour la comptabilité financière ou pour la comptabilité de gestion, le but reste le même : c’est pour la bonne marche de l’entreprise. Cependant, après ceux –mentionnés, il est assez compréhensible de distinguer ses deux principes.

La comptabilité financière est un moyen qui permet d’avoir une vue globale, mais aussi plus approfondie sur la santé de l’entreprise concernée.

Souvent classifiée dans la catégorie des langues des affaires, la comptabilité financière permet de créer des états financiers qui seront utiles pour les parties externes en relation avec l’entreprise. Ces entités sont, entre autres, les investisseurs, les créanciers, mais peuvent aussi être les autorités de régulation. Il y a également la question sur les normes comptables qui sont instaurées par ces derniers pour la préparation de ces états financiers.

Par ailleurs, la comptabilité financière est un outil fiable et efficace pour l’enregistrement de toutes les transactions de l’entreprise. Le processus se fait de manière systématique, permettant ainsi de produire des états financiers comme le bilan, le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie.

Quant à la comptabilité de gestion, également appelée comptabilité analytique, elle se concentre sur l’usage interne au sein de l’entreprise. Elle a pour rôle spécifique de fournir aux gestionnaires des informations pertinentes. Notamment pour les aider à prendre des décisions éclairées.

La comptabilité de gestion analyse les coûts, les marges, les budgets et les performances opérationnelles. C’est une pratique établie, pouvant être modifiée à volonté, pour améliorer l’efficacité et l’efficience des processus internes.

A l’image contraire de la comptabilité financière, la comptabilité de gestion n’est pas réglementée par des normes strictes. Nonobstant, elle permet aux entreprises d’en personnaliser le contenu en fonction de leurs besoins spécifiques.

D’une vue plus rapprochée, si la comptabilité financière offre une image globale pour les parties externes, la comptabilité de gestion sert de boussole interne. Elle est utile pour guider la prise de décision stratégique et opérationnelle au sein de l’entreprise.

En conclusion, bien que la comptabilité financière et la comptabilité de gestion partagent des similitudes dans leur processus d’enregistrement des transactions, elles se distinguent par leurs objectifs et leurs utilisations. La comptabilité financière offre une perspective externe, tandis que la comptabilité de gestion sert de guide interne pour optimiser la gestion des ressources et prendre des décisions stratégiques au sein de l’entreprise.

Previous articleLes défis de la reconversion professionnelle : 10 étapes à suivre
Next articleComment aborder une stratégie de marketing digital profitable ?
Mélanie Cresson
Ancienne cheffe de rédaction dans un grand média business, Mélanie est une journaliste qui n’a plus besoin de faire ses preuves. Forte de ses expériences passées, elle a créé sa société et est désormais responsable de plusieurs sites webs d’actualité. Elle apporte un savoir-faire et des sources d’information fiables aux rédacteurs de Clap-metropole-lilloise.fr pour que nos lecteurs bénéficient des meilleurs conseils business du web.