De nombreuses raisons peuvent pousser une personne vers la reconversion professionnelle. Cela peut être, l’ennui, pour éviter le burn-out, la recherche d’une nouvelle aventure, chercher un métier plus lucratif et encore d’autres.

Quelle qu’en soit la raison, une telle décision représente un vrai défi. Voici 10 étapes à suivre pour éviter de vous perdre en chemin si vous envisagez de changer de métier.

Consacrer un moment à la réflexion

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez savoir qu’il n’y a pas que de bonnes raisons à la reconversion. Effectivement, il y en a également de mauvaises. Donc, avant de prendre réellement votre décision, prenez le temps de comprendre vos motivations.

Pour cela, vous pouvez recourir à la méthode des huit quartiers de la vie. Cela signfie donner une note sur 10 à votre vie professionnelle, à votre vie familiale, à votre vie amoureuse, à votre santé, à vos loisirs, à vos finances, à votre développeent personnel et à votre environnement physique.

Une fois le test terminé, vous pouvez décider plus facilement. Cela vous révèlera si vous avez vraiment besoin de changer de métier ou d’apporter de l’amélioration à votre travail actuel. Dans le premier cas, vous pouvez passer à l’étape suivante. Sinon, vous pouvez commencer à chercher les points à améliorer dans le travail que vous exercez déjà.

Choisir de se faire accompagner

Comme Conficius l’a si bien dit : “Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie.” En d’autres termes, la décision est non négligeable puisqu’il est possible que vous faites déjà le métier de votre rêve, mais que vous ayez seulement besoin de changer quelque chose.

Si vous voulez éviter le risque d’une mauvaise décision, n’hésitez pas à faire appel à un coach. Ce dernier pourra vous accompagner, que ce soit pour les réflexions ou pour les démarches.

Certes, un accompagnement est payant, mais cela peut vous aider à faire le meilleur choix. Cela concerne notamment le bilan de compétences. Néanmoins, vous devez savoir que ce bilan est généralement financé. Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers votre compte personnel de formation (CPF) pour le financement.

Définir le projet de reconversion

définir un projet

Encore avec l’aide de votre coach, il vous faut déterminer exactement votre projet de changement de profession. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’utiliser les outils informatiques afin de lier votre profil à des métiers. Et ce, en fonction de votre personnalité professionnelle et de vos compétences.

Lorsque vous avez enfin défini le futur métier, il convient de prendre en compte les besoins du marché. Avoir toutes les informations concernant les postes disponibles vous permet de trouver facilement l’emploi pour lequel vous êtes fait.

Bien entendu, il est essentiel de faire des rencontres avec des professionnels dans le domaine. Cela vous permet non seulement d’en savoir plus sur le métier de votre choix, mais cela développe aussi votre réseau.

En somme, vous avez différentes possibilités pour trouver des informations sur votre futur projet :

  • Il y a internet et les nombreux sites spécialisés en formations et emplois,
  • Il y a les salons qui vous donnent l’occasion de vous familiariser avec des professionnels du métier envisagé,
  • Il y a les réseaux sociaux qui facilitent grandement la communication.

Suivre une formation professionnelle, ou pas

Un nouveau métier nécessite de nouvelles compétences. En ce sens, il est possible que vous ayez besoin de suivre une formation professionnelle. Cependant, cela n’est pas une obligation. La nécessité de se former ou non dépend de votre situation.

Effectivement, si vous avez travaillé en tant que commercial et que vous souhaitez devenir chef de projet, une nouvelle initiation ne sera pas nécessaire. Néanmoins, vous devez avoir fait du management, même un peu, dans votre poste de commercial. Sinon, passer par des formations en managment et leadership est toujours recomandée. Les compétences délivrées lors de l’initiation sont indispensables pour pouvoir diriger une équipe.

Ce n’est pas le cas pour une personne qui, par exemple, a toujours fait de la comptabilité et qui va se réorienter vers la médecine douce. Dans ce cas, il est plus qu’essentiel de suivre une formation adéquate. De préférence dans un centre reconnu sur le marché de l’emploi et qui propose un certificat.

Se préparer mentalement et financièrement

tirelire

Quelle que soit la raison qui vous a poussé vers la réorientation professionnelle, il est certain que vous étiez déjà habitué à votre rythme et votre environnement de travail. Tout changement peut produire un sentiment de gêne. D’où l’importance de la préparation psychologique. Bien préparé mentalement, vous aurez une meilleure capacité d’adaptation.

Pour un changement de profession, il convient aussi de penser au côté financier. Pour cela, il exise des aides pour la reconversion professionnelle. Toutefois, vous pouvez également garder votre poste et faire une activité en parallèle pour une meilleure transition. Cela peut vous éviter les difficultés suite à la perte de salaire si vous démissionnez directement.

Une autre possibilité pour une reconversion sans encombre, faire des économies avant de quitter votre poste. Le changement de métier se fera plus facilement puisque vous n’aurez pas à vous soucier de votre vie financière.

Prendre en considération les conséquences de la reconversion sur la vie personnelle

La vie d’une personne ne se limite pas au domaine professionnel. Ainsi, il faut garder en tête qu’un changement de métier peut avoir des conséquences sur la vie personnelle. Il y aura des points positifs et des côtés négatifs, mais c’est à vous de trouver l’équilibre.

En effet, si vous êtes père ou mère de famille, prenez le temps de bien peser le pour le contre avant de quitter votre travail actuel. Réfléchissez bien avant de partir à l’autre bout du pays pendant quelques semaines ou quelques mois pour suivre une formation.

Rien ne doit être négligé, même lorsqu’on n’a qu’une envie, changer de métier. La vie de famille passe avant tout. De plus, bien ou mal, chaque membre de la famille va subir les conséquences de la réorientation.

Assurer une bonne organisation

agenda et crayon

Pour que tout se passe sans problème, que ce soit au niveau personnel ou professionnel, assurez-vous de bien vous organiser. Cela est indispensable pour rendre le projet concret. Il s’agit aussi d’une étape cruciale.

Ainsi, vous ne devez pas mettre vos proches à l’écart. Effectivement, il est très important de les informer des éventuelles difficultés financières auxquelles vous allez faire face lors de la transition.

Pensez également à mettre en place un planning pour votre projet de changement de profession. Cela vous évitera d’oublier une étape et de mieux appréhender les contraintes. N’oubliez pas de bien définir le délai de chaque étape dans votre plan.

Renforcer les compétences

Si vous voulez trouver facilement du travail après votre formation, pensez à aiguiser vos compétences. Gardez en tête que, quel que soit le métier que vous aspirez à faire, la concurrence est rude dans le monde professionnel. De plus, les recruteurs ne choisissent que les plus compétents.

Certes, nous avons dit un peu plus haut que se former n’est plus nécessaire pour certaines personnes, il est plus prudent de le faire. En effet, il est possible que vous ne maîtrisiez pas parfaitement le nouveau domaine. Or, la maîtrise est essentielle !

Pour que la formation soit efficace, choisissez un centre reconnu dans le domaine d’activité que vous avez choisi. Tout comme pour le choix de votre futur métier, prenez le temps de bien vous informer et de bien comparer les organes de formations avant de faire un choix. Qu’il s’agisse de formation en ligne ou en salle, la décision ne doit pas se faire à la hâte.

Savoir convaincre le recruteur

Savoir convaincre le recruteur est une étape assez délicate pour se faire embaucher dans l’entreprise que vous souhaitez intégrer. Bien entendu, si vous avez choisi de devenir entrepreneur, c’est autre chose. En revanche, si vous envisagez d’intégrer une société, assurez-vous de bien vous préparer avant de faire face au recruteur.

N’oubliez pas que parmi vos concurrents, il y a des professionnels expérimentés dans le domaine. Or, vous allez vous convertir et cela peut laisser l’embaucheur perplexe. Assurez-vous de bien vendre votre réorientation. Aucune erreur n’est permise. Rappelez-vous, c’est la dernière étape pour la réussite de votre projet.

Dans le même panier, n’oubliez pas de rédiger un CV et une lettre de motivation qui correspondent parfaitement au métier auquel vous aspirez. Il est même conseillé de confier ce travail à un professionnel qui ne négligera aucun détail dans les documents. Préférez investir un peu et garantir ainsi votre réussite.

Penser à une alternative, au cas où

Malheureusement, il arrive que la réorientation professionnelle n’aboutisse pas. En d’autres termes, cela ne marche pas. Il faut aussi que vous pensiez à cette possibilité sans pour autant laisser cette pensée vous submerger. En effet, cela pourrait devenir un frein à l’aboutissement de votre projet.

Néanmoins, s’il arrivait que vous ne réussissiez pas à changer de métier, la meilleure alternative reste de faire le même travail qu’avant. En attendant de trouver mieux, vous devez vous résoudre à cette option. Cependant, vous pouvez aussi avoir un plan B, c’est-à-dire, un métier de remplacement au cas où le premier ne fonctionnerait pas.

Comme vous pouvez le voir, la réorientation professionnelle représente un vrai défi. Cela nécessite de respecter différentes étapes et demande une préparation minutieuse. Si vous réussissez, vous méritez des félicitations. Si cela n’aboutit pas, évitez de le prendre pour un echec, mais plutôt une leçon qui vous aidera à réussir facilement lors de votre prochaine tentative.

Previous articleComment passer d’une entreprise nationale à internationale ?
Next articleComment distinguer la comptabilité financière et la comptabilité de gestion ?
Mélanie Cresson
Ancienne cheffe de rédaction dans un grand média business, Mélanie est une journaliste qui n’a plus besoin de faire ses preuves. Forte de ses expériences passées, elle a créé sa société et est désormais responsable de plusieurs sites webs d’actualité. Elle apporte un savoir-faire et des sources d’information fiables aux rédacteurs de Clap-metropole-lilloise.fr pour que nos lecteurs bénéficient des meilleurs conseils business du web.