Le plombier-chauffagiste se nomme également « installateur sanitaire », il s’occupe de l’entretien des canalisations d’eau et de gaz. Ses inventions au niveau des équipements sanitaires sont diverses. En effet, il est l’expert en montage/démontage ainsi que la réparation du chauffe-eau.

Dans le domaine du BTP, le plombier-chauffagiste a une grande réputation et c’est un profil très recherché. Dans la suite de l’article, découvrez le détail de ce métier et aussi son salaire.

Les rôles et les missions d’un plombier chauffagiste

Le plombier-chauffagiste intervient dans la plomberie pour assurer le bon acheminement de l’eau dans les canalisations. À part l’eau, il s’occupe également de l’installation des appareils utilisés avec le gaz. D’ailleurs, il installe les radiateurs et les chaudières dans les meilleurs emplacements. C’est aussi valable pour le lave-linge, le lave-vaisselle…

Par ailleurs, un plombier-chauffagiste peut aussi faire la pose des systèmes de climatisation, de ventilation, des piscines, des fontaines… En tant qu’installateur sanitaire, il effectue les calculs de volume et de débit de l’eau.

En outre, il peut aussi dessiner le réseau de la plomberie en se basant sur les données de l’architecte. L’établissement de ce parcours de canalisations nécessite le perçage des planchers et des cloisons. Par la suite, il sera possible d’y placer les conduits de canalisation des différents fluides. Les trous vont aussi être rebouchés. Mis à part tout cela, sa prestation doit se conformer aux normes.

Pour effectuer les installations sanitaires, le plombier-chauffagiste va travailler sur l’acier, l’inox, le plastique… Comme outils, il utilisera : la fraise, la perceuse, le marteau, etc.

Le salaire d’un plombier-chauffagiste

Comme tous les métiers, le salaire d’un plombier-chauffagiste varie selon son expérience. Pour un apprenti, le cadre légal des contrats d’apprentissage et de professionnalisation définit son salaire. Une base minimale de rémunération permet de définir le salaire. Cela se définit en fonction d’une grille salariale, l’âge et le niveau d’étude ainsi que le nombre d’années d’expérience. De plus, le calcul se base toujours sur le montant du SMIC mensuel.

En débutant dans le métier, il peut gagner un salaire minimum équivalent au SMIC. Par la suite, son salaire dépendra de plusieurs facteurs. En réalité, le salaire d’un plombier-chauffagiste varie suivant la région et son ancienneté dans le métier. À part ces deux facteurs, son niveau d’étude influence aussi le montant de son salaire.

Dans le cas d’un plombier chauffagiste travaillant à son compte, son salaire est illimité et dépend du volume de travail. À la différence d’une entreprise, un plombier-chauffagiste à son compte applique des tarifs moins chers. En fait, il supporte moins de charges par rapport à une entreprise.

Les compétences requises pour devenir un plombier-chauffagiste

Les qualités exigées pour devenir plombier-chauffagiste sont multiples. Il peut tout à fait travailler à son compte. Toutefois, il est amené à travailleur en équipe dans un chantier de construction. C’est donc une des qualités requises dans ce métier. Il va interagir avec d’autres professionnels dans l’exécution de sa mission.

Il est aussi nécessaire d’avoir une certaine autonomie dans ce métier. En effet, il peut aussi travailler et gérer seul le problème rencontré par le client. Les bonnes conditions physiques et une résistance sont des exigences requises pour exercer ce métier.

Le travail d’un plombier-chauffagiste requiert aussi de la disponibilité. En fait, il est possible que des clients le contactent pour une urgence pendant un weekend ou les jours fériés. De plus, il n’y a pas d’horaires fixes quand on est dans ce genre de métier.

La réactivité face à l’urgence est une qualité importante pour un plombier-chauffagiste. Par ailleurs, cela se complète avec la polyvalence et l’aisance relationnelle. En effet, c’est essentiel pour exercer ce métier quand il faut côtoyer plusieurs types de personnes. 

Il devra également s’adapter à tout type de lieu de travail aussi bien en chantier que dans un logement. Mis à part cela, il devrait aussi avoir des connaissances de base concernant la circulation des fluides.

Dans l’exercice de son métier, la pleine concentration est cruciale et aussi la dextérité surtout pendant le soudage. Cela est aussi valable pour respecter les normes de sécurité. Il faut aussi être méticuleux et habile dans ce genre de travail.

En conclusion, le métier de plombier-chauffagiste est très utile dans le domaine du BTP. Son salaire se base sur le SMIC et il est illimité pour un indépendant. Toutefois, un plombier-chauffagiste à son compte propose des tarifs inférieurs à ceux des entreprises. Aussi, il requiert plusieurs qualités afin de bien accomplir son travail.

Article similaire : Salaire d’un auto-entrepreneur : qu’en est-il au juste ?

Autres questions posées par les lecteurs :

  • Quel est le salaire d’un plombier débutant ?
  • Quel est le salaire d’un plombier au Québec ?
  • Quels sont les avantages d’un plombier ?
  • Quel diplôme pour être plombier-chauffagiste ?
  • Quel est le salaire d’un plombier-chauffagiste au Canada ?
Previous articleSalaire d’un auto-entrepreneur : qu’en est-il au juste ?
Next articleLe métier de secrétaire comptable et le salaire proposé